• Accueil
  • Système de Santé au Portugal : public ou privé ? quel système choisir pour être bien soigné ?

Système de Santé au Portugal : public ou privé ? quel système choisir pour être bien soigné ?

Le système de santé au Portugal fonctionne comme en France sur la base du public et du privé.

Système de santé public au Portugal

Le SNS (système national de santé) est constitué par les « centros de saude », les centres de santé locaux et les hôpitaux publics.

 

1. Les « Centros de Saude » pour une consultation classique :

C’est le centre de Santé, « Centro de Saude » le plus proche de votre domicile qui vous accueillera pour les soins élémentaires, généralistes. Cela fonctionne un peu comme votre médecin généraliste de quartier qui traitera du courant (consultations de routine, vaccinations, soins infirmiers, etc).

Un médecin de famille vous sera attribué au moment de votre inscription au centre de santé. Ce médecin sera en charge d’accompagner tous les membres de votre famille inscrits dans le même centre.

 

A noter Si vous avez besoin d’un rendez-vous avec un médecin spécialiste exerçant en milieu hospitalier, il vous sera donné dans les 72 heures.

Si le patient a un problème spécifique, il est examiné par le médecin de famille (qui évalue la nécessité d’un diagnostic plus approfondi). Il sera ensuite envoyé vers un spécialiste. La consultation par un spécialiste (pédiatrie, ophtalmologie, cardiologie, urologie, gynécologie, dermatologie, etc.), qui se déroule dans les hôpitaux, doit obligatoirement avoir été prescrite par la centre de santé et doit se faire à l’adresse fournie par celui-ci.

Mais en cas d’urgence, vous vous rendrez directement à l’hôpital sans passer par le centre de santé.

 

 

2. Pour les urgences, il y a le Serviço de Atendimento Permanente, près de chez vous ou bien encore l’hôpital.

Un numéro dédié au dépistage d’urgence, le SAÚDE 24 (téléphone depuis le Portugal : 808 24 24 24) est recommandé avant de vous déplacer aux urgences. Il vous permettra entre autres d’être aiguillés par des professionnels et de passer en priorité à votre arrivée à l’hôpital.

 

A noter : Lorsque le délai d’attente pour l’admission dans un hôpital excède trois mois, le malade a le droit de se rendre à une clinique privée conventionnée par le Ministère de la santé.

 

Le numéro d’urgence : 112 existe tout comme dans les pays de l’UE.

 

3. Combien coûte les soins pour une consultation publique ?

Ces centres de santé sont accessibles à tous les habitants et sont présents dans différents quartiers de la ville. Comme en France la consultation par un spécialiste doit passer par le médecin de famille du centre. Les délais peuvent s’avérer très longs en fonction des cas d’urgence.

Pour ces soins en Centre de Santé, vous devrez payer un ticket modérateur. Sauf pour les catégories suivantes : les femmes enceintes ou qui viennent d’accoucher, les enfants jusqu’à 12 ans, les personnes en situation d’insuffisance économique (dont les revenus ne dépassent pas 1,5 fois la valeur de référence de l’indice des appuis sociaux (indexante dos apoios sociais, IAS), les chômeurs inscrits au centre d’emploi et dont l’allocation de chômage ne dépasse pas 1,5 fois la valeur de l’IAS ainsi que leurs conjoint et leurs enfants à charge. Le prix du ticket modérateur est variable selon le type de consultation médicale (à domicile, en urgence, consultation dans un établissement hospitalier de niveau central ou régional). A l’hôpital, le patient sera exonéré du ticket modérateur si les soins sont dispensés dans une chambre commune ou individuelle si expressément demandé par le médecin. Auquel cas les frais de la chambre individuelle seront à la charge du patient.

Exemples de prix avec ticket modérateur :

  • 4,50 € dans les centres de santé
  • 7 € pour un médecin spécialiste

 

Les médicaments prescrits par les centres de santé peuvent être achetés dans n’importe quelle pharmacie sur présentation de la prescription médicale. L’État participe à hauteur de 15 à 90% pour les médicaments qui figurent sur la liste officielle des services de santé. Les médicaments génériques sont remboursés 10% supplémentaires

 

Dans les cas suivants, les frais sont exemptés :

  • Soins de santé urgents et vitaux
  • Maladies transmissibles qui constituent une menace ou une menace pour la santé publique (par exemple la tuberculose ou le SIDA)
  • Soins de santé maternelle et infantile et santé génésique, y compris l’accès aux consultations sur la planification familiale, l’interruption volontaire de grossesse, le suivi et la surveillance des femmes pendant la grossesse, l’accouchement et les soins de santé dispensés aux nouveau-nés
  • Soins de santé pour les mineurs résidant au Portugal
  • Vaccination, selon le programme national de vaccination en vigueur
  • Les citoyens étrangers dans les situations de rapprochement de famille, lorsque quelqu’un dans le foyer cotise pour la sécurité sociale de manière dûment prouvée
  • Citoyens en situation d’exclusion sociale ou en situation de carence économique approuvés par les services de sécurité sociale.

 

A noter : Tout le monde peut se faire soigner Selon la Constitution de la République Portugaise, toutes les personnes étant sur le sol portugais sont en droit le recevoir des soins médicaux en cas de besoin. L’arrêté du Ministère de la Santé nº 360/2001 précise que même les étrangers illégaux dans le pays ne peuvent pas se voir refuser un traitement.

 

Les hôpitaux publics à Lisbonne

  • Hospital de Santa Maria – Avenida Professor Egas Moniz, 1649-035 Lisboa
  • Hospital Pulido Valente – Alameda das Linhas de Torres, 117 1769-001 Lisboa
  • Hospital de São Francisco Xavier – Estrada do Forte do Alto do Duque, 1449-005 Lisboa
  • Hospital de Egas Moniz –Rua da Junqueira, 126, 1349-019 Lisboa
  • Hospital de Santa Cruz –Avenida Professor Dr. Reinaldo dos Santos, 2790-134 Carnaxide
  • Hospital de São José – Rua José António Serrano, 1150-199 Lisboa
  • Hospital de Santo António dos Capuchos –Alameda Santo António dos Capuchos, 1169-050 Lisboa
  • Hospital Santa Marta – Rua de Santa Marta, 1169-024 Lisboa
  • Hospital Dona Estefânia (pour les enfants) – Rua Jacinta Marto, 1169-045 Lisboa
  • Hospital Curry Cabral –Rua Beneficência 8, 1050-099 Lisboa
  • Hospital Beatriz Ângelo – Avenida Carlos Teixeira, 514 Loures
  • Hospital Professor Doutor Fernando Fonseca – IC19, 2720-276 Amadora
  • Hospital de Cascais Dr. José de Almeida – Avenida Brigadeiro Victor Novais Gonçalves, 2755-009 Alcabideche

Les Hôpitaux publics à Porto

  • Hospital de São João –Alameda Professor Hernâni Monteiro, 4200-319 Porto
  • Hospital de Santo António – Largo do Professor Abel Salazar, 4099-001 Porto
  • Hospital de Magalhães Lemos – Rua Professor Álvaro Rodrigues, 4149-003 Porto

Les Hôpitaux publics en Algarve

  • Hospital de Faro – R. Leão Penedo, 8000-386 Faro
  • Hospital de Portimão – Estr. do Poço Seco, 8500-338 Portimão
  • Hospital de Lagos – Rua do Castelo dos Governadores 14, 8600-563 Lagos

 

Système de santé privé au Portugal

Il est pour ceux qui souhaitent réduire les délais pour leurs rendez-vous, et qui se tourneront vers les médecins et les cliniques du système de santé privé au Portugal (107 hôpitaux privés), mais à leurs frais. Beaucoup de structures sont à la pointe, avec des équipements modernes. Certains sont très réputés comme la CUF et Lusiadas.  Il faut compter entre 40 et 80 euros, une consultation de généraliste et en avancer les frais. Pour bénéficier du système de santé privé portugais, il est fortement conseillé d’avoir une bonne assurance santé dont le prix est en fonction du taux de couverture souhaité. Il existe deux systèmes d’assurance privée pour les français au Portugal :

CFE (Caisse des Français à l’Etranger) + mutuelles complémentaires https://www.cfe.fr/assurance-retraite

La CFE est la Caisse Sécurité Sociale Française pour les français non résidents en France. La plupart du temps, il faut payer une cotisation trimestrielle ou si vous êtes retraités, elle sera prélevée sur votre pension de retraite. Les remboursements CFE se font sur la base des remboursements de la France et non du Portugal.

Afin d’optimiser les remboursements, plusieurs mutuelles complémentaires (telle que HENNER, LMDE, HUMANIS, APRIL, AGIR) ont signé des partenariats avec la CFE pour offrir des couvertures complémentaires.

 

Les hôpitaux privés à Lisbonne

Les hôpitaux privés à Porto

Les hôpitaux privés en Algarve

 

 

Le service national de santé (SNS) : Les démarches

Pour être pris en charge par la sécurité sociale portugaise, vous devez résider au moins 6 mois au Portugal et vous devrez vous inscrire au Serviço Nacional de Saúde, le service national de santé (SNS).

Pour ce faire, les démarches à effectuer sont les suivantes.

En France, vous devez informer la Caisse d’assurance maladie de votre départ et demander le formulaire E121/S1.

Au Portugal, vous devez vous rendre à la loja do cidadão (boutique du citoyen) ou directement à la sécurité sociale pour demander votre immatriculation au système de santé portugais (Cartão de utente do Sistema Nacional de Saúde). Pour l’obtenir, il faudra vous munir de :

  • Votre document d’identification (Passeport, carte d’identité, permis de séjour)
  • Votre attestation de résidence.
  • Votre formulaire E121/S1

Vous pouvez bénéficier des soins de santé avant d’avoir votre carte SNS, en présentant la carte européenne d’assuré social (CEAM), obtenu sur demande directement à partir de votre compte AMELI.

 

Comment contacter la sécurité sociale au Portugal?

Avec un numéro de service direct en portugais: 300 502 502.

Vous pouvez prendre RDV dans un point de service proche de chez vous sur le site http://www.seg-social.pt/inicio

 

 

Autres liens utiles :

 

"Je voyais le Portugal comme une opportunité immobilière, je me rends compte que c’est bien plus que ça. J’ai acheté un appartement il y a deux ans mais je viens très régulièrement pour les vacances ou juste un weekend. La diversité des régions est surprenante."
Hervé, 39 ans
Bon à savoir

Acheter une maison au Portugal et passer toute ou une partie de sa retraite en bord de mer permet d’augmenter son pouvoir d’achat si on compare une retraite dans le Sud de la France et dans la plupart des pays de la zone euro. L’immobilier au Portugal est accessible et la qualité de la construction excellente.

Téléchargez notre guide
du patrimoine immobilier au Portugal
image telechargez

Acheter une maison au Portugal et passer toute ou une partie de sa retraite en bord de mer permet d’augmenter son pouvoir d’achat si on compare une retraite dans le Sud de la France et dans la plupart des pays de la zone euro. L’immobilier au Portugal est accessible et la qualité de la construction excellente.

Pour aller plus loin
Bon à savoir
Acheter une maison au Portugal et passer toute ou une partie de sa retraite en bord de mer permet d’augmenter son pouvoir d’achat si on compare une retraite dans le Sud de la France et dans la plupart des pays de la zone euro. L’immobilier au Portugal est accessible et la qualité de la construction excellente.
image telechargez
Une question ? Un conseil ?
Loading
Back to top