La santé au Portugal, tout ce que vous devez savoir (PARTIE 2)

La santé au Portugal, tout ce que vous devez savoir (PARTIE 2)

Centro de saúde

Une fois affilié au système de santé portugais, vous pouvez désormais bénéficier des mêmes droits que les Portugais dans un secteur public qui s’articule autour de deux grands axes : Les centres de santé et les hôpitaux publics.

Les centres de santé sont les antennes locales du système de santé portugais. À ce titre, elles sont présentes dans chaque quartier de la ville et sont ouvert à tous ses habitants. C’est là que se déroulent les consultations de routine ou autres soins infirmiers, vaccinations, planning familial etc.

Lors de votre inscription à votre centre de santé, il vous sera attribué un médecin de famille qui vous suivra tout au long de votre prise en charge par le centre et qui suivra également les autres membres de votre famille inscrits dans ce centre. Il s’agit d’un médecin généraliste et vous pourrez le consulter aussi souvent que nécessaire. En cas de besoin, c’est lui qui vous dirigera vers un spécialiste dans un hôpital public. La consultation par un spécialiste (Pédiatrie, gynécologie, cardiologie etc.) doit obligatoirement avoir été prescrite par votre médecin de famille et doit se faire à l’adresse fournie par celui-ci.

Les délais pour des consultations avec des spécialistes varient selon le degré d’urgence et la spécialité mais peuvent s’avérer très longs. C’est pourquoi ceux qui peuvent se le permettre, optent régulièrement pour le secteur privé. Cependant, peu de gens le savent mais lorsque les délais sont supérieurs à trois mois, le malade peut se rendre dans une clinique privée conventionnée par le Ministère de la santé.

La prise en charge

De manière générale, le niveau de prise en charge du régime obligatoire portugais est excellent et la part qui reste à la charge de l’assuré social très faible.

À titre d’exemple, les frais restants à la charge de l’assuré s’élèvent à :

  • 2,70 € dans les centres de santé et hôpitaux départementaux
  • 4,10 € dans les hôpitaux spécialisés
  • 8,50 € pour une urgence à l’hôpital.
  • Les médicaments sont pris en charge à hauteur de 15% à 90% en fonction de la maladie. À quoi s’ajoute 10% pour les médicaments génériques.

En cas d’urgence

Le service des Urgences hospitalières est très efficace. Seul bemol, le temps d’attente peut s’avérer très long. Cependant, un numéro dédié au dépistage d’urgence, le SAÚDE 24 (téléphone depuis le Portugal : 808 24 24 24) est recommandé avant de vous déplacer aux urgences. Il vous permettra entre autres d’être aiguillés par des professionnels et de passer en priorité à votre arrivée à l’hôpital.

Contrat santé

Les retraités comme les actifs peuvent souscrire des contrats santé, sorte de mutuelle, couvrant les soins dans le privé. Il existe des contrats santé couvrant à la fois les soins au Portugal (comme pays de résidence) mais également en France ou à l’étranger pour des retours de moins de 90 jours.

Le secteur privé

Le secteur privé au Portugal est de très bonne qualité mais est évidemment beaucoup plus cher. S’il a l’énorme avantage d’éviter les heures d’attente et les affres administratifs du système public, il est très onéreux de s’y attaquer sans contrat santé.

 

Loading
Back to top